SOMMAIRE

Pour tout le monde

Environnement numérique pour les élèves, parents et personnels


Accès au réseau de l'établissement du domicile


Accès au journal du lycée Millet


Pour les enseignants

Vous êtes ici : Accueil >> Les Classes Post-bac >> Prépa Santé >> Témoignages d’anciens élèves

Témoignages d’anciens élèves


La PrépaSanté est une petite classe. Les professeurs sont donc à l'écoute de tous, nous donnent beaucoup d'exercices ce qui permet de se préparer au mieux aux concours, en plus d'avoir une fois par semaine un concours blanc. Ils nous soutiennent et nous préparent aussi bien au niveau connaissances que dans la gestion des concours. L'ambiance de la classe est très bonne, il n'y a pas de concurrence malsaine, tout le monde peut avoir une place en école, les élèves s'entraident. Nous avons une salle à notre disposition pour travailler en plus du CDI. Le cadre est idéal. Mais le travail personnel et la motivation restent les seuls moyens de réussir.
Romain - Kiné 2014


J'ai beaucoup aimé l'ambiance familiale de la prépa et la cohésion du groupe. Les professeurs sont très impliqués dans la formation, répondant rapidement à nos questions après le cours ou par mail.
Le nombre d'annales réalisées permet de voir beaucoup d'exercices retrouvés en concours. Le stage de la Toussaint permet soit de connaître de nouveaux métiers, soit de se motiver ou réorienter.
Tous ces éléments permettent de passer une année studieuse dans de parfaites conditions, et de réussir.
Clémence - ergo 2013
 
J'ai effectué une prépasanté au lycée Millet pour tenter les concours kiné. L'année fut assez difficile autant physiquement que moralement. La petite classe permet de créer une cohésion de groupe, de l'entraide, une proximité avec les professeurs. Lorsqu'arrivent les concours, nous sommes très bien entourés, nous recevons des QCMs par mail, nous pouvons poser des questions. Je conseille vraiment cette prépa : elle est est publique, les cours sont de qualité. Tout cela dans une bonne ambiance et en petit comité !
Pauline - ergo 2013

 J'ai effectué ma classe de prépa au lycée Millet en 2012 dans une promo de 16. Le fait de ne pas être un grand nombre est un atout car cela rend les cours plus personnalisés. Même si la base de cours est la même (1ère et Terminale S), cela permet aux professeurs de passer plus de temps sur un morceau du cours qui a l'air de ne pas être compris ou bien de cerner nos difficultés et donc d'orienter les exercices. On effectue un stage d'une semaine ce qui permet de nous remotiver car c'est une année assez épuisante et qui peut manquer de concret par rapport au futur métier que l'on veut exercer. Les professeurs sont très compétents, ils connaissent bien le fonctionnement des concours, répondent à toutes nos interrogations et savent nous remonter le moral quand il flanche. Vu que la prépa existe depuis un certain temps, on a accès à énormément de sujets de concours pour s'entraîner en plus des exercices déjà donnés en cours. Le nombre d'heures de cours et de travail à la maison est assez conséquent mais c'est le prix à payer pour être bien préparé pour obtenir un concours. Donc voilà, c'est une bonne prépa, avec de bons profs et un bon fonctionnement. Donc après, il ne manque plus que la motivation et le travail pour réussir.
Lise - Kiné 2013


J’ai effectué ma pré­pa­santé au sein du lycée Millet à la sortie de mon année de Ter­minale afin de passer les concours d’ergothérapeute. C’est une année qui demande de la méthode, de la moti­vation, du travail. mais c’est une année fai­sable et qui dans mon cas a porté ses fruits puisque je suis admise dans les 4 écoles pré­sentées. L’équipe de pro­fes­seurs est très agréable, surtout très dis­po­nible chose très impor­tante au cours de l’année. C’est pourquoi je conseille de pos­tuler pour cette prépa à tous ceux qui auraient encore quelques doutes.
Alexandra - ergo 2011

Mon année de prépa fut stu­dieuse mais sym­pa­thique ! Les pro­fes­seurs sont là pour nous sou­tenir et nous aider. J’ai dû passer mon temps à tra­vailler même s’il fallait s’accorder quelques pauses pour se changer les idées. La période des concours est dif­ficile men­ta­lement, surtout à la fin. Il faut en passer un maximum, cela permet de ne pas faire une fixation sur un concours. Tous les efforts faits au long de l’année et les sacri­fices paient à la fin de l’année ! Même avec une seule prépa on peut obtenir un concours de kiné !
Pas­caline - kiné 2010

Au


Je m’appelle Emilie, j’ai été élève de prépa santé l’année der­nière (2008÷2009) au lycée J-F Millet, j’ai fait partie du groupe dit "kiné". C’est sûr ce n’est pas une année facile, il faut être motivé, il y a du travail mais avec l’aide des pro­fes­seurs qui sont tou­jours là pour nous et avec l’aide des élèves on s’en sort. A l’approche des concours, le stress arrive, il faut savoir le gérer et ce n’est pas tou­jours facile mais pas de panique Mme Plaine est là pour vous faire des cours de relaxation !! C’est génial ! Les pro­fes­seurs sont vraiment à l’écoute des élèves. J’ai beaucoup aimé cette année même si c’était une année de travail acharné … J’ai essen­tiel­lement préparé mes concours de manip radio, j’en est passé 6 (Caen, Rennes, Tours, Corbeil-Essonne, Saint Germain en laye et Paris), j’ai été sur liste prin­cipale à Caen, Paris, Corbeil et St Germain. Je suis très satis­faite de mon année de prépa au lycée Millet, elle nous prépare vraiment bien aux concours de manip radio. L’année der­nière nous étions 5 à avoir passé ces concours, nous avions eu tous plu­sieurs concours à dif­fé­rents endroits et nous avions été toutes les 5 sur liste prin­cipale (dans les 25 pre­miers) au concours de Caen ! Nous avons donc toutes intégré l’Institut de Manip Radio de Caen. Bon courage à tous ceux et celles qui prépare les concours para­mé­dicaux !
Émilie - manip 2009

Je me prépare actuel­lement à rentrer dans l’école de kiné à Alençon. Il m’a fallu 2 années pour décrocher un concours et j’ai passé ces 2 années dans la prépa de Millet. Dès la pre­mière année j’ai trouvé que les profs étaient vraiment proches de nous. On est environ 20 dans la classe et ils peuvent alors faci­lement s’intéresser à chaque élève et parler avec lui de ses propres dif­fi­cultés et également de son moral. La deuxième année, cet aspect de la prépa était encore plus important vu que je connaissais déjà les quatre pro­fes­seurs. J’ai été leur pre­mière élève à recom­mencer une deuxième année avec eux (ils conseillent en général de changer de prépa pour avoir des cours dif­fé­rents) et je suis vraiment heu­reuse d’avoir eu cette deuxième chance. J’en profite d’ailleurs pour les remercier à nouveau. En plus du soutien, les cours sont par­fai­tement clairs et sans cesse remo­difiés si de nou­veaux points appa­raissent dans les concours offi­ciels. On a à notre dis­po­sition une salle de travail avec de nom­breuses annales si l’on sou­haite tra­vailler au lycée. On peut aussi les emprunter si l’on est plutôt du genre à tra­vailler chez soi. Toutes les condi­tions sont réunies pour réussir au mieux son année (en n’oubliant pas que le travail per­sonnel doit être important ! mais quand on veut vraiment on se donne les moyens).
Sarah - kiné 2009