SOMMAIRE

Pour tout le monde

Environnement numérique pour les élèves, parents et personnels


Accès au réseau de l'établissement du domicile


Accès au journal du lycée Millet


Pour les enseignants

Vous êtes ici : Accueil >> Le lycée et ses formations >> La carte d'identité

la carte d'identité du lycée


 

le Cotentin 







Nom :    Lycée « Jean-François Millet » depuis 1968, du nom du peintre né à Gréville-Hague en 1814.

 



Création 

 1963 : construction par l’Etat de l’internat pour y héberger, à partir de 1964, les élèves du
 collège/lycée de jeunes filles « La Bucaille ».

 1966 : construction par la CUC des bâtiments externat et sciences ; l’établissement devient
 un lycée de jeunes filles en 1967.

1970 : le lycée J-F Millet devient un lycée mixte avec l’arrivée des lycéens du collège/lycée Victor-Grignard, lequel n’est plus qu’un collège.

 

Taille : - 1217 élèves dont 69% de filles (436 sec., 352 prem., 333 term., 96 post-bac)

- 200 personnels dont 110 enseignants ( 60% certifiés,34,5% d’agrégés, 3 contractuels et 2 stagiaires)

 

Formations dispensées 

 Locaux 

Ils datent des années 60. Cependant, depuis 1992, de nombreux locaux ont été créés (extension de la salle de restaurant en 1992, construction du CDI en1994, de l’Aquarium en 1997, du foyer des élèves en 1998, de la salle de sport en 2000, de la salle de musique en 2004, du bâtiment administratif en 2009). D’autres ont été rénovés (le bâtiment scientifique en 1995 et 1996, l’internat en 1996, les espaces vie scolaire, de travail des élèves et médico-social, ainsi que la restauration en 2003, l’externat en 2009-10).

L’extension de l’internat (30 places en plus) est prévue pour avril 2012, la construction d’une salle polyvalente et d’un atelier ainsi que la rénovation des salles pour les arts sont programmées en 2012 également.

 

Moyens financiers 

Les dépenses annuelles de fonctionnement, hors salaires, s’élèvent à 1,2 millions d’euros. Ce budget est financé par le Conseil régional (550 000 euros), par l’Etat (130 000 euros), par les familles (510 000 euros : internat, restauration, voyages) et par la taxe d’apprentissage versée par les entreprises (aux alentours de 10 000 euros).

 

Préambule du projet d’établissement

Le projet d’établissement s’inscrit dans les valeurs du service public d’éducation précisées par la loi d’orientation de 1989. Ainsi repose t-il sur les principes suivants :

Notre mission d’enseignement et d’éducation consiste à permettre à chacun de nos élèves :